Netatmo Bienvenue – Camera reconnaissance facial

Pourquoi choisir cette camera reconnaissance facial :

  • Elle s’installe rapidement. Pas de gestion d’IP fixe à gérer pour assurer la connexion entre la caméra et votre smartphone
  • Le logiciel de reconnaissance s’améliore de jour en jour, vous évitant d’avoir de multiples alertes si une personne connue
  • Vous pouvez la coupler avec IFTTT, pour par exemple relier votre caméra à des lampes HUE, un thermostat NEST, une télécommande logitech.
  • Vous pouvez faire une copie des vidéos avec la solution de partage de fichier en ligne Dropbox.
  • Le design est agréable et s’intégre trés bien dans un intérieur contemporain
  • Elle posséde un grand angle sans donner l’impression d’avoir un fisheye
  • Elle possède une vision nocturne
  • Elle peut se connecter en wifi ou ethernet
  • La qualité de l’image est au rendez-vous même en basses lumières
  • Possibilité de mettre la caméra automatiquement en mode surveillance accrue, si elle ne détecte plus de visages inconnus dans la maison

Avant de craquer sur la Netatmo – camera reconnaissance facial :

  • Les alertes peuvent être intempestives. Si vous la paramétrez correctement l’application vous n’aurez que des alertes de personnes inconnues
  • Il faut une bonne stabilité du wifi, sinon vous pouvez avoir des coupures de la surveillance
  • Le service client vous bloque votre caméra, un mois si vous la retournais pour SAV. Les premières fois ils ont mis plusieurs semaines à répondre
  • Elle chauffe beaucoup
  • Il manque un autocollant double face pour la coller sur une surface et éviter de bouger (Un chat peut par exemple la faire bouger de direction).
  • Il manque une fonction pour désactiver des zones qui ne doivent pas être filmées
  • La stabilité du wifi est plutôt moyenne (testé avec une freeboox révolution)
  • Le live est plutôt décalé de 3 à 5 secondes avec la réalité
  • Ne pas mettre la caméra face une télévision, car risque d’alertes intempestives

Ring Doorbell, le portier vidéo sans fil connecté

portier vidéo sans filLe Ring Doorbell enfin un portier vidéo sans fil connecté.

Pour le prix d’un portier vidéo sans fil vous pouvez dialoguer directement depuis le monde entier avec votre facteur !

Ce que vous pouvez faire avec ce portier vidéo sans fil

  • Si vous avez souscris au service « Icloud Video Recording » vous pouvez visualiser a posteriori la personne qui a sonnée.
  • Ce portier vidéo sans fil propose une mode détection de mouvement où il est possible de paramétrer la profondeur et sur 180°.
  • Le Ring Doorbell est waterproof
  • Vous pouvez parler et écouter votre interlocuteur à distance
  • Il possède un mode de vision de nuit
  • Il est compatible avec la technologie IFTTT. Vous pouvez par exemple associer une détection de mouvement ou une sonnerie à un autre objet connecté comme par exemple une lampe HUE Philipps.
  • Il est décliné en plusieurs couleurs pour s’harmoniser avec votre extérieur
  • La pause est facilité avec un niveau à bulle inclus

Les contraintes avant de craquer pour ce portier vidéo sans fil :

  • Si vous l’utilisez sur batterie uniquement, il faudra le démonter tous les 2 à 3 mois environ.
  • Il est possible de le brancher sur le secteur en basse tension.
  • La batterie vieilli mal dans le temps. A prés un hiver j’ai eu du mal à la recharger. J’ai donc fait marcher la garantie.
  • Le service « Icloud Video Recording » est payant. Il peut être judicieux de l’activer quand vous êtes en longue absence (grandes vacances par exemple).
  • Il faut une connexion wifi de bonne qualité dans votre maison.
  • Une sonnette intérieure est un plus pour entendre la sonnerie sans avoir son téléphone à la main.
  • Un répétiteur wifi est conseillé pour améliorer le signal. La marque Ring propose le modéle Chime pro qui fait sonnette et répétiteur wifi.

Conclusion : un concept excellent, mais qui nécessite quelques ajustements pour que l’expérience soit 100% réussit.

Je suis hyper connecté, nomophobe mais je me soigne !

Vous consultez Facebook dans vos toilettes, vous répondez à vos appels téléphoniques si vous êtes sous la douche, vous photographiez même vos plats, vous êtes régulièrement sur plusieurs écrans à la fois ? Vous êtes probablement hyperconnecté et un(e) nomophobe !

Comment en sommes-nous arrivés là ? Sans nous en rendre compte, le smartphone est devenu, l’appareil photo, la console de jeu, le lecteur multimédia et le centre névralgique de nombreuses applications qui nous simplifient la vie. Les usages traditionnels sont devenus digitaux par exemple écrire un email, ou un SMS, mais aussi de nouveaux usages comme les jeux en ligne. Le big data et l’internet des objets vont amplifier ce mouvement avec respectivement des volumes de données exponentiels et une présence de tous les instants.

(suite…)

Faut il craquer pour l’Apple watch ?

Pour ceux qui se posent la question. Quand tu n’as pas de montre connectée, tu peux t’en passer. C’est comme se passer de montre, sachant que tout téléphone indique l’heure. Par contre quand tu l’as et que tu oublies de la mettre cela te manque. Avec ma Samsung Galaxy gear, je peux faire des photos, sans sortir le téléphone : et vite mis en ligne sur instagram. Je peux répondre rapidement à un appel par un SMS lors d’une réunion. J’ai accès à mes applications préférées quand je veux. Je peux piloter ma playlist sans sortir mon téléphone dans le métro…

Après le prix des Apple watch, c’est certainement abuser pour ce qu’il y a dedans, mais Apple n’a pas à rougir face à des grandes marques de luxe. 500 euros dans une montre qui fait plein de fonctions ou 6000 euros dans une Rolex qui donne juste l’heure. Qu’est-ce qui est le plus choquant ? Apple ou Rolex ? Moi les produits qui font une seule tâche ne m’intéressent pas. Qui a encore un GPS ? Tous nos produits fusionnent. Je me suis passé pendant des années de montres (ex-fan de Swatch). Et quand j’ai pu acquérir une Samsung Galaxy gear, j’ai trouvé cela intéressant car pour une centaine euros (le prix d’une Swatch), j’ai un mini-ordinateur au poignée avec pas mal de fonctions que je peux upgrader. Je me mets à croire à cette apple watch car c’est comme le premier iPhone ou le premier iPad. Il était très limité, mais c’est vraiment les premiers produits tactiles qui avaient une vraie ergonomie face au produit sous Windows (ordinateur pliable tactile de 2,5 kgs dans un bras). Les critiques à sa sortie vont être très acerbes, car il n’y aura pas de révolution face aux produits déjà sortis. Mais comme d’habitude, les fans de la marque et les développeurs vont faire le reste pour porter ce produit d’ici 1 à 2 ans comme un « Must Have ». Ma gear n’est pas pensé comme un bijou (comme l’Apple watch), et je reconnais qu’elle n’est pas la plus jolie. Par contre elle attise la curiosité de la plupart des non technophiles, surtout des femmes. Pour elle c’est un accessoire comme un bracelet avec des couleurs personnalisables… D’ailleurs des créateurs se sont penchés sur ce type de produit pour séduire les plus « Hypes » : http://liber8tech.com/